À quoi sert une assurance emprunteur ?

Souscrire à une assurance emprunteur n’est pas obligatoire dans le cadre d’un crédit automobile ou d’un prêt à la consommation, elle est cependant vivement conseillée, en particulier si le montant emprunté s’avère important.

Lors d’un achat immobilier, la banque vous demande obligatoirement d’assurer votre prêt.
Si vous refusez, à moins de bénéficier d’un solide patrimoine à mettre en garantie, aucune banque n’acceptera de vous octroyez votre prêt.

Cette assurance vous permet en effet d’être protégé en cas d’accident de la vie tels qu’un décès, ou une invalidité, qui entraînerait un défaut de paiement dans vos mensualités.
Le choix de cette assurance ne doit donc pas être fait à la légère et il doit être conforme à vos besoins et à votre état de santé.

80% des souscripteurs conservent le même établissement bancaire pour leur assurance et pour leur crédit. Cela peut être un souhait afin d’éviter des démarches administratives supplémentaires mais bien souvent, cette souscription est dû au manque d’informations : les emprunteurs n’ayant pas toujours connaissance de leur possibilité de faire appel à un autre organisme dans la souscription de cette assurance.

Dans quels cas intervient l’assurance emprunteur ?

  • Si vous avez souscrit à une assurance, celle-ci va prendre le relais lorsqu’un accident de la vie va intervenir, c’est le cas par exemple lors d’une maladie grave, d’un décès, d’une perte d’autonomie ou également si vous n’êtes plus en mesure de travailler pour des raisons médicales ou de perte d’emploi.
  • La garantie perte d’emploi couvre l’emprunteur dans le cas d’un licenciement lors d’une rupture d’un CDI, mais elle ne couvre pas les ruptures de CDD, démission, ou encore préretraite.
  • En cas d’invalidité totale et irrémédiable, l’assurance prendre le relais sur le remboursement du capital restant dû.
  • Dans le cas d’une invalidité partielle en revanche, il restera à déterminer le degré d’invalidité (1/2/3) et il faut savoir qu’une invalidité ne sera reconnue qu’après 3 ans d’arrêt de travail.

Les questions d’ordre médical.

Lors de la souscription à une assurance emprunteur, il vous sera posé plusieurs questions sur votre état de santé afin d’estimer votre risque médical. Suite aux réponses données, le médecin conseil peut éventuellement demander des informations complémentaires. En cas de fausse déclaration, vous risquez d’être sanctionné et de ne pas être indemnisé, il ne serait donc pas très judicieux de cacher une maladie car en cas de décès, le conjoint ne pourra pas bénéficier des indemnités.

Sachez cependant que les personnes présentant des risques aggravés de santé peuvent tout de même souscrire à un prêt et à une assurance grâce à la convention AERAS sous condition de ne pas avoir atteint l’âge de 70 ans à la fin du remboursement et de ne pas dépasser 320 000 euros d’emprunt.

Il est bon de savoir également qu’une réduction s’applique aux non fumeurs.

Est-il possible de changer d’assurance ?

Sachez qu’il est tout à fait possible de changer d’assurance. En effet, la loi Hamon vous permet de demander la résiliation de votre contrat dans les douze mois qui suivent la souscription de celui-ci.

La loi Sapin II permet également une résiliation annuelle.
Des frais de remboursement anticipé vont s’appliquer mais

il est important de comparer les assurances car cela peut vous permettre d’économiser une importante somme d’argent.

Des crédences adhésives pour votre cuisine

La cuisine est une pièce essentielle de la maison. On y passe du temps, pour cuisiner, se restaurer et partager des moments...

Diagnostic immobilier : quelle est la durée de validité ?

Qu'ils soient obligatoires ou présentés à titre d'information, les diagnostics immobiliers ont leur importance pour définir les spécificités et risques du logement...

Logement conventionné un réel avantage pour les locataires ?

Vous êtes à la recherche d’un bien à louer ou à mettre en location ? Le logement conventionné fait partie des solutions...

Bail 3 6 9 pour particuliers : quelles sont les règles à respecter ?

Lorsqu'un propriétaire permet à une personne d'occuper son bien immobilier, un accord est signé à l’aide d’un contrat locatif. Plusieurs règles sont...

Réussir son investissement immobilier en 2019

Se lancer dans un projet d’investissement immobilier permet de se construire rapidement un patrimoine. Par contre, on ne se transforme pas en...

Inclure des travaux dans sa demande de prêt immobilier

Quand on achète un bien immobilier ancien ou neuf, financer les travaux de rénovation ou d'aménagement est une question importante, surtout s'il s'agit d'un...