Quel est le prix d’une maison hors d’eau et hors d’air ?

Construire une maison neuve, c’est bien souvent un des projets centraux dans la vie d’un ménage. Bien entendu, faire bâtir une maison, cela ne s’improvise pas. Maison traditionnelle ou moderne, de plain-pied ou à étages… Les choix ne manquent pas lorsqu’il s’agit de concevoir sa maison.

Faire le choix d’une maison hors d’eau et hors d’air, c’est une option de plus en plus retenue. À quoi correspond une habitation qui est « hors d’eau et hors d’air » ? Quel est le prix d’une maison hors d’eau et d’air ? Voici quelques éléments de réponse !

Maison hors d’eau et hors d’air : qu’est-ce que c’est exactement ?

On entend de plus en plus cette expression quand on parle de construction de maison : une maison « hors d’eau et hors d’air ». Non, il ne s’agit pas d’une maison qui flotte sur l’eau ou qui vole dans les airs ! Vous vous en doutiez certainement.

Définition d’une maison hors d’eau et hors d’air

En réalité, la définition d’une telle maison est assez simple. Une maison hors d’eau et hors d’air, également appelée « close et couverte », c’est une construction qui est dans un état intermédiaire entre le gros œuvre et le second œuvre. C’est-à-dire que cette maison est imperméable à l’eau et étanche à l’air.

Une construction hors d’eau et hors d’air n’est certes pas terminée, mais elle résiste déjà aux intempéries (pluie, grêle, vent…).

Maison hors d’eau : une maison imperméable

La mise hors d’eau d’une maison, c’est rendre l’habitation imperméable. La mise hors d’eau d’une maison intervient après que la charpente et la toiture ont été posées. Le charpentier s’occupe de la dalle et de la charpente avant que le couvreur, lui, prenne en charge la pose des tuiles (ou des ardoises) ainsi que la mise en place des gouttières.

Une fois que toute la superficie de la maison est couverte, on dit que la maison est hors d’eau.

Maison hors d’air : une maison étanche

La mise hors d’air d’une maison intervient après la mise hors d’eau. C’est une étape cruciale. Il s’agit de la pose des menuiseries extérieures telles que les fenêtres, les portes ou des baies vitrées.

La mise hors d’air de la maison marque la fin des travaux de gros œuvre. La maison est alors parfaitement imperméable et étanche, à l’abri des intempéries.

Mise hors d’eau et hors d’air de la maison : et après ?

Une fois l’habitation mise hors d’eau et hors d’air, quelle est la suite des évènements ? À partir de la fin du gros œuvre, démarre les travaux de second d’œuvre de la maison, à savoir :

  • La pose des différentes cloisons intérieures
  • La mise en œuvre de l’isolation phonique et thermique de la maison
  • L’installation de la plomberie, de l’électricité, du gaz…
  • L’installation du chauffage, de la climatisation…

L’étape suivante une fois que le second d’œuvre est terminé consiste à procéder aux travaux dits « de finition ».  Les travaux de finition correspondent généralement à l’aménagement intérieur de la maison ainsi qu’à celui de l’extérieur :

  • Revêtement des murs intérieurs et extérieurs
  • Revêtement des sols
  • Pose de la cuisine
  • Pose d’éléments de mobilier

Maison hors d’eau et hors d’air : combien ça coûte ?

Comme nous vous l’avons expliqué, une maison hors d’eau et hors d’air n’est pas terminée. Le constructeur responsable de la fabrication d’une telle habitation se limitera aux travaux de gros œuvre. Ainsi, les étapes suivantes que sont le second œuvre et les travaux de finitions sont à la charge du client. C’est lui de les gérer, de les exécuter ou de les faire faire par d’autres artisans.

Pourquoi opter pour une maison hors d’eau et hors d’air ?

La réponse à cette question est très simple : par souci d’économie. En effet, puisque le maître d’œuvre ne se charge que des travaux de gros œuvre, une construction hors d’eau et hors d’air revient inévitablement moins chère qu’une maison livrée « clef en main ».

Le client se charge des travaux qui restent par lui-même ou en faisant appel à des artisans, ce qui permet de réduire les coûts de fabrication en contrepartie d’une surveillance accrue, et de mettre « la main à la pâte » !

Quel est le prix d’une maison hors d’eau et hors d’air ?

Le prix d’une maison, qu’elle soit clé en main ou hors d’eau/hors d’air n’est pas figé. Il est compliqué d’estimer un prix fixe dans le sens où le prix de construction d’une maison hors d’eau et hors d’air dépend de multiples facteurs :

  • Plans de la maison
  • Superficie de la maison
  • Prix du terrain
  • Matériaux employés
  • Type de construction (traditionnelle, contemporaine, maison d’architecte, plain-pied ou à étage, en pierre ou bois…)

On estime toutefois qu’en passant par un professionnel, le prix d’une maison hors d’eau et hors d’air est compris entre 800 et 2000 euros du mètre carré, en fonction des facteurs indiqués précédemment.

En revanche, pour une maison hors d’eau et hors d’air construite par soi-même, on estime le prix aux environs de 500 euros du mètre carré. En effet, il convient de tenir compte des frais suivants :

  • Location d’engins de chantier, de type pelleteuse : compter 150 euros par jour
  • Location d’outils motorisés : compter entre 100 et 200 euros par jour
  • Achat de béton : à partir de 50 euros le mètre carré
  • Achat de poutres IPN : environ 80 euros le mètre linéaire