Les critères à prendre en compte dans le choix d’une assurance moto

Comme tous les véhicules à moteur en France, il est obligatoire d’assurer sa moto. Mais avant de faire le choix d’une assurance, il est important de réfléchir à la meilleure option selon votre profil, vos besoins, et l’usage que vous allez faire de votre deux-roues.

De nombreuses offres sont présentes sur le marché et pour faire son choix, il va falloir prendre en compte quelques critères. Que ce soit au niveau de votre profil conducteur, vos besoins, le niveau de protection et les caractéristiques techniques de votre deux-roues.

Maintenant pour aller plus loin, ce site sur l’assurance vous explique :

  • quelles clauses bien lire
  • comment négocier son contrat
  • comment prendre en compte vos besoins

Les caractéristiques de votre moto

Pour faire le choix de votre assurance, il faut en premier lieu considérer les caractéristiques du véhicule : quels trajets allez-vous faire ? Quelle est la puissance de la moto ? son prix ? Tous ces éléments vont avoir un impact sur le montant de l’assurance.

Par exemple, si vous roulez avec un scooter, vous n’allez pas avoir besoin de la même couverture que si vous rouliez sur une moto à la cylindrée supérieure, car le risque d’accident n’est pas le même.

Ainsi plus une moto est puissante, plus la prime sera élevée.

Votre profil conducteur

Voici un autre critère important à prendre en compte. Les assurances vont vous demander votre âge, votre lieu de résidence, vos antécédents de conduite, et si vous avez ou non du bonus. Bien évidemment, tous ces critères vont influer sur le montant de votre assurance.

De ce fait, si vous avez plusieurs années de permis voiture, vous paierez moins cher que si vous venez d’obtenir votre permis moto.

Le niveau de protection

Le niveau d’assurance de votre assurance moto aura également son influence sur le prix de votre prime.

Plusieurs niveaux de protection existent :

L’assurance tous risques, l’assurance au tiers et la responsabilité civile.

L’assurance tous risques est la plus onéreuse mais elle offre la meilleure couverture en cas d’incident ou d’accident. Si votre moto est neuve il est conseillé d’opter pour cette option.

A contrario, si vous avez une moto d’occasion d’une plus faible valeur, une assurance au tiers pourrait suffire. Cette assurance couvrira tout problème dans lequel votre moto serait impliquée si elle cause du tort à une autre personne. Mais en cas d’accident, celle-ci ne couvrira pas les frais de réparation ou de remplacement de votre moto.

Enfin si vous n’avez pas de budget, vous avez la possibilité d’opter pour l’assurance minimum, la responsabilité civile, et ajouter des garanties en option selon vos besoins.

Le montant des franchises

Il s’agit d’un critère important à ne pas négliger, c’est le type de franchise proposée par votre assurance.

Il existe 2 types de franchises, la franchise simple, ou relative.

La franchise relative ne vous indemnisera pas suite à un sinistre dans lequel le montant des réparations est inférieur à celui de la franchise. Dans ce cas, si le coût des dommages subis ne dépasse pas un certain seuil, vous ne recevrez pas d’indemnisation.

La franchise absolue, elle, sera systématiquement déduite quel que soit le montant des réparations causées par le sinistre.

Par exemple, si votre franchise est de 300 €, cette somme va être soustraite de la somme qui vous serait remboursée.

Par contre, si le montant des réparations est inférieur au prix de la franchise absolue, alors vous ne recevrez aucune indemnisation.

Comparer les assurances

À noter également que plus une assurance sera complète, plus elle sera onéreuse. Pour vous y retrouver, vous avez la possibilité de comparer en ligne les différentes assurances sur le marché proposant le niveau de garantie souhaité et faire jouer la concurrence !