Qui peut se porter garant d’un logement ?

Vous êtes à la recherche d’un logement à louer, et les agences ou les propriétaires vous demandent un garant. C’est une demande courante quelle que soit votre situation ou votre dossier, et cela même si vous êtes en Contrat à Durée Indéterminée (CDI) et que vos revenus soient 3 fois supérieurs au loyer demandé.

En effet, le propriétaire est en droit de demander des garanties car il s’expose à des risques de loyers impayés.

Nous allons découvrir dans cet article quelles solutions s’offrent à vous si vous ne disposez pas d’un garant.

Qu’est-ce qu’un garant et quelles sont ses obligations ?

Un garant, c’est une personne physique, (un proche, tiers ou ami) ou une personne morale (entreprise, association ou banque) qui accepte de payer votre loyer si vous êtes dans l’impossibilité de le faire. Il doit être dans une situation stable, en CDI si possible, et justifiant d’au moins 4 fois le montant du loyer à venir.

Être garant, c’est donc avoir une responsabilité importante car en vous portant caution, vous êtes responsable des dettes du locataire jusqu’à la fin du bail et vous ne pouvez plus vous rétracter.

Comment trouver un garant quand on n’en a pas ?

La solution la plus courante est de demander à ses parents ou à un membre de sa famille, sachant qu’il est possible d’avoir plusieurs garants.

Toutefois il est possible que vous ne trouviez personne dans votre entourage qui soit en mesure d’être garant. Il existe alors d’autres solutions.

Garantme

Si personne dans votre entourage ne peut se porter garant, vous avez la possibilité de candidater à la garantie locative Garantme.

La caution solidaire Garantme propose d’être garant pour un logement, garantissant une protection des revenus locatifs jusqu’à 96000€ par an, sans franchise ni délai de carence ou de frais.  De plus, elle participe à la gestion des candidatures en construisant, analysant et certifiant les dossiers des locataires.

Une grande variété de profils peut prétendre à la caution garantme. La particularité de l’entreprise est justement de ne pas s’adresser uniquement aux étudiants, mais aussi aux expatriés, jeunes actifs, ou travailleurs indépendants. De la même manière, les seniors, ou personnes ayant un emploi stable en CDI, CDD ou interim peuvent y avoir accès.

La caution Visale

C’est une caution proposée par l’État par le biais d’Action Logement qui est un organisme spécialisé.

Pour y être éligible, il faut avoir moins de 30 ans, ou bien avoir plus de 30 ans et être en situation précaire, ou gagner moins de 1500€ par mois.

La garantie Visale accepte donc les profils précaires, tout en étant gratuite. Cependant, elle est moins intéressante pour les propriétaires en terme de couverture et certains peuvent la refuser.

La caution bancaire

C’est un dispositif assez contraignant pour le locataire. Ce dernier doit en effet bloquer sur son compte une somme d’argent correspondant à 1 à 2 ans de loyer faisant office de garantie pendant toute la durée du bail.

Dans les faits, c’est la banque du locataire qui se porte caution, et qui demande à ce dernier la somme en garantie. Ce dispositif est rarement mis en place car les banques mettent plusieurs semaines à l’activer, et par conséquent le logement est loué à un autre locataire entre-temps.