Quelle est la procédure de résiliation d’une assurance prêt

En plus du remboursement des intérêts, un emprunt immobilier entraîne le paiement d’une assurance de prêt. Si elle est nécessaire, elle peut être changée pour une option plus intéressante. Voici les démarches à suivre.

Exigée par les banques, l’assurance de prêt sert à prendre le relai si un événement empêche l’emprunteur de continuer les remboursements.

Elle s’applique notamment en cas de :

  • Décès
  • Invalidité ou incapacité de travail suite à un accident ou une maladie
  • Chômage

Cette assurance évite le risque de voir le bien immobilier saisi en cas d’impossibilité de paiement. Même si elle est obligatoire, elle peut être changée pendant la période de contraction de l’emprunt.

Le choix dans la souscription

Les banques et établissements de crédit proposent souvent des assurances en même temps que la souscription à l’emprunt. Mais il est tout à fait possible de prendre cette assurance ailleurs. Pensez à comparer pour choisir l’option la plus adaptée.

Pourquoi résilier son assurance emprunteur ?

Nous contractons parfois une assurance de prêt dans la précipitation et sans prendre le temps de comparer. Un changement peut vous permettre d’économiser de l’argent, cette assurance pouvant présenter une part importante du coût de votre crédit immobilier. En revanche, obligatoire, elle doit être remplacée. Vous devez avoir choisi une nouvelle assurance de prêt avant d’interrompre la précédente.

Quand et comment résilier son assurance de prêt ?

Pour résilier une assurance de prêt, les démarches sont assez simples, en particulier depuis le 26 juillet 2014 avec l’entrée en vigueur de la loi Hamon. Tous les contrats souscrits suite à cette date peuvent être interrompus à tout moment pendant leur première année. Un préavis de 15 jours avant la date anniversaire doit toutefois être respecté.

Ce délai d’un an est prévu pour les personnes ayant choisi leur assurance emprunteur rapidement. Elles n’auraient pas regardé les autres offres et le regretteraient a posteriori. Il faut toutefois respecter une condition : le nouveau contrat doit être du même niveau de garanties que le contrat initial. Les mêmes risques doivent être couverts.

Après la première année, vous pouvez résilier votre assurance chaque année, à la date anniversaire de souscription, grâce à l’amendement Bourquin.

Pour les formalités, un simple envoi de lettre recommandée avec accusé de réception suffit. La banque a alors 10 jours pour étudier la demande et vous répondre. En cas de refus, elle doit justifier celui-ci.

Très importante, l’assurance de prêt est à choisir avec autant de soin que son crédit. Si vous changez d’avis, il est tout à fait possible de la résilier pour en choisir une plus avantageuse et moins coûteuse.

Loi hoguet ce que cela change pour les agents immobiliers

Mise en vigueur à partir du 2 janvier 1970, la loi Hoguet est un dispositif qui a pour but de régir l’activité...

Bail 3 6 9 pour particuliers : quelles sont les règles à respecter ?

Lorsqu'un propriétaire permet à une personne d'occuper son bien immobilier, un accord est signé à l’aide d’un contrat locatif. Plusieurs règles sont...

Logement conventionné un réel avantage pour les locataires ?

Vous êtes à la recherche d’un bien à louer ou à mettre en location ? Le logement conventionné fait partie des solutions...

Des crédences adhésives pour votre cuisine

Les Français sont férus de décoration depuis des décennies. À tel point que refaire les espaces intérieurs de la maison au bout...

Diagnostic immobilier : quelle est la durée de validité ?

Qu'ils soient obligatoires ou présentés à titre d'information, les diagnostics immobiliers ont leur importance pour définir les spécificités et risques du logement...

Inclure des travaux dans sa demande de prêt immobilier

Quand on achète un bien immobilier ancien ou neuf, financer les travaux de rénovation ou d'aménagement est une question importante, surtout s'il s'agit d'un...