Sinistre dans une habitation : comment gérer la situation ?

Un incident vient d’avoir lieu dans votre habitation et a entraîné des dégâts ? Il est possible que votre assurance habitation prenne en charge le sinistre. Nous vous expliquons aujourd’hui comment agir en cas de sinistre, étape par étape.

Etape 1 : Prévenir l’assureur

Toute procédure liée à un sinistre dans une habitation doit commencer par l’alerte à la compagnie d’assurance.

Pour ce faire, il existe un numéro de téléphone exclusif pour ce type d’incident où vous devez fournir une série de détails.

Tout d’abord, les informations sur votre assurance habitation (le numéro de contrat, ainsi que le nom, le prénom et le numéro de la carte d’identité du titulaire du contrat.

Il sera également nécessaire de répondre aux à certaines questions comme :

  • quand l’accident s’est-il produit
  • où a-t-il eu lieu
  • qu’est-ce qui l’a provoqué
  • quels sont les dommages qu’il a causés
  • qui sont les victimes

Plus tôt vous ferez cette communication avec votre assureur, mieux ce sera.

Attention, il existe des délais de déclaration légaux proches à chaque sinistre. Si vous contactez l’assureur trop tard, ce dernier peut refuser de prendre en charge le sinistre et donc vous refuser une indemnisation.

Etape 2 : Accueillir l’expert

Une fois que la compagnie d’assurance a rassemblé tous les détails du sinistre, elle envoie généralement un expert au domicile pour évaluer et analyser les dommages qui ont été causés sur place.

Il peut s’agir d’un professionnel de la réparation ou d’un avocat, selon le type d’incident qui s’est produit. Il sera chargé de vérifier que les causes ont bien été celles initialement constatées et fera une évaluation des pertes causées.

Un conseil : n’effectuez aucun type de réparation avant la visite de l’expert, sauf si cela permet d’éviter des dommages plus importants. Bien que l’expert procède à l’évaluation correspondante, nous vous conseillons d’envoyer par écrit une liste des dommages causés et le montant des pertes occasionnées.

Étape 3 : S’assurer de l’indemnisation totale ou partielle

La compagnie d’assurance et l’assuré doivent convenir du montant de l’indemnisation. En cas d’accord, la procédure est raccourcie et l’assuré reçoit en quelques jours l’indemnité correspondante.

En l’absence d’accord, chacune des parties peut désigner un expert pour réévaluer le sinistre. Si l’accord n’est toujours pas trouvé, un troisième expert prendra les rênes avec une décision qui sera contraignante et ne pourra être contestée qu’en justice.

Un autre scénario à prendre en compte est que l’entreprise n’assume pas la responsabilité du sinistre parce qu’elle comprend qu’il ne s’agit pas d’un accident. Dans ce cas, l’assuré doit accepter la décision ou déposer une réclamation.

L’intérêt de l’assurance

L’assurance est généralement conçue comme un gilet de sauvetage au cas où il vous arriverait quelque chose. Malheureusement, des événements imprévus se produisent et personne ne nous donne un mode d’emploi pour les résoudre.

Il est donc souhaitable de savoir comment utiliser par exemple l’assurance et quelles démarches entreprendre dans chaque cas.

Il est également essentiel, lors de la souscription d’une assurance habitation, de bien lire les garanties incluses.

Ne faites pas l’impasse sur cette assurance, obligatoire la plupart du temps ! Si vous voulez simuler un nouveau contrat d’assurance, l’assureur Macif offre cette option sur son site web, vous pouvez découvrir un exemple ici.

Loi hoguet ce que cela change pour les agents immobiliers

Mise en vigueur à partir du 2 janvier 1970, la loi Hoguet est un dispositif qui a pour but de régir l’activité...

Bail 3 6 9 pour particuliers : quelles sont les règles à respecter ?

Lorsqu'un propriétaire permet à une personne d'occuper son bien immobilier, un accord est signé à l’aide d’un contrat locatif. Plusieurs règles sont...

Logement conventionné un réel avantage pour les locataires ?

Vous êtes à la recherche d’un bien à louer ou à mettre en location ? Le logement conventionné fait partie des solutions...

Des crédences adhésives pour votre cuisine

Les Français sont férus de décoration depuis des décennies. À tel point que refaire les espaces intérieurs de la maison au bout...

Diagnostic immobilier : quelle est la durée de validité ?

Qu'ils soient obligatoires ou présentés à titre d'information, les diagnostics immobiliers ont leur importance pour définir les spécificités et risques du logement...

Inclure des travaux dans sa demande de prêt immobilier

Quand on achète un bien immobilier ancien ou neuf, financer les travaux de rénovation ou d'aménagement est une question importante, surtout s'il s'agit d'un...