L’essentiel à savoir avant d’investir dans une SCPI

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la pierre-papier ou la SCPI. Il s’agit d’un placement financier très répandu en France. En tant qu’investisseur, vous devez vous poser quelques questions avant d’investir dans une SCPI.

  1. De quoi s’agit-il exactement ?
  2. Comment ça marche ?
  3. Quels sont ses avantages ?
  4. Y a-t-il des précautions à prendre ?

Qu’entend-t-on par SCPI ? Comment fonctionne-t-elle ?

L’acronyme SCPI désigne tout simplement une Société Civile de Placement Immobilier. Elle s’apparente à un véhicule de placement collectif. Gérée par une Société de Gestion de Portefeuille agréée par l’AMF, cette structure a pour vocation de :

  • Collecter des fonds auprès des épargnants de manière périodique (chaque trimestre en général).
  • Se constituer un patrimoine locatif à l’aide de l’épargne publique. La SCPI organise régulièrement des campagnes de souscription pour collecter suffisamment de capitaux. C’est ainsi qu’elle peut investir dans de nouveaux actifs immobiliers.
  • Distribuer des revenus réguliers sous forme de dividendes trimestriels. Ils proviennent de l’exploitation (location) des immeubles composant le patrimoine de la SCPI.

Le gestionnaire d’une SCPI, peu importe son âge et sa taille, peut réaliser des opérations d’arbitrage (des cessions d’actifs). L’objectif étant de financer d’autres acquisitions plus importantes, et éventuellement générer des plus-values immobilières.

Pour fonctionner, une SCPI doit investir dans de nouveaux actifs. Elle développe ainsi son patrimoine. Les opérations d’acquisitions sont menées et suivies par la SGP elle-même. Les SCPI disponibles actuellement sur le marché diffèrent par leurs stratégies d’investissement.

Décryptage des avantages accessibles via la SCPI

Un placement financier en SCPI comporte un certain nombre d’avantages souvent insoupçonnés. Vous pouvez, par exemple, acheter des parts de SCPI avec un budget restreint (à partir de 200 €). C’est nettement plus faible par rapport au prix d’acquisition d’une résidence principale ou secondaire.

En poussant vos recherches, vous pouvez tomber sur une SCPI finançable à crédit. Vous bénéficiez ainsi de l’effet de levier de l’emprunt boostant la rentabilité de votre placement. Cerise sur le gâteau, vous pouvez déduire vos intérêts d’emprunts de vos revenus fonciers. C’est un avantage fiscal intéressant, surtout dans le cadre d’un placement financier en SCPI.

En optant pour la SCPI, votre patrimoine est géré par une équipe professionnelle. En effet, c’est elle qui assure la gestion locative et immobilière. Chaque trimestre, vous touchez des dividendes correspondant au capital que vous avez investi initialement. De quoi booster votre pouvoir d’achat en période de crise. De plus, le rendement moyen d’une SCPI s’établit à 4,45%.

Notons que certaines SCPI sont éligibles en UC au sein d’un contrat d’assurance-vie (au choix). Vous couplez ainsi les avantages liés à cette enveloppe fiscale à ceux de la pierre-papier.

Quelques points de vigilance à considérer avant d’investir dans une SCPI !

Lors d’une première souscription, une SCPI peut vous imposer un nombre minimum de parts à souscrire. Le ticket d’entrée monte ainsi à 1 000 € voire plus. Prenez compte des frais de souscription et de gestion. Ils oscillent généralement entre 9 % et 12 % TTC.

Dernier point de vigilance à considérer : le risque de perte en capital. Les rendements d’une SCPI ne portent aucune garantie. Idem pour le capital investi initialement. Mettez toutes les chances de votre côté en vous rapprochant d’un conseiller en gestion de patrimoine sur Portail-SCPI.fr.